Assises de l’Upf : à la rencontre du Musée National.

Afin de boucler les 48èmes assises de la Presse Francophone, les étrangers ont fait une visite au Musée National ce jeudi. Au sortir de cette visite des réactions survolent.

 

Joseph Berckin, Réalisateur journaliste de la Vallée d’Aoste.

 

« On a une grande facette de l’art du Cameroun. On commence par l’ethnographie et pour finir dur l’art contemporain. C’est ce qui m’a plu. On découvre ce qui est l’identité première, le Cameroun. . On se rend compte que le Cameroun ce n’est pas seulement un peuple mais plusieurs peuples et énormément de langues. On se rend compte qu’en Afrique il y a un art contemporain très fort .plusieurs choses m’ont vraiment marqué dans ce musée National. »

 

Martine Fazer, Guadeloupe.

 

« C’est un Musée qui nous retrace quand même l’histoire du Cameroun au travers de sa civilisation, de ses coutumes, de ses ustensiles. C’est très intéressant. Nous avons une guide magnifique qui connaît son sujet mais malheureusement pour nous et pour elle, nous avons un temps limité pour pourvoir apprécié de manière suffisante. C’est un magnifique moment d’échange et de partage autour de cette découverte. L’impression est très bonne , ça donne envie d’aller loin , de revoir ce Musée ou trouver un livre qui nous donne l’ensemble des informations sur le Cameroun . Tout m’intéresse son histoire politique, culturelle, etc. Là je suis frustrée parce que nous sommes obligés de partir plutôt. »

 

 

Ibrahim Alseny Diallo. Guinée Conakry

 

 

« Je suis émerveillé. C’est la première fois que je vois des expositions de ce genre. Tout ce que j’ai appris par rapport à l’historique du Cameroun je le retrouve ici dans ce Musée. C’est comme si le Cameroun était le cœur de l’Afrique. J’ai visité pas mal de musées en Afrique mais ce que j’ai vu ici reste un souvenir inoubliable. »

 

Réactions recueillis par Lorraine Omgba